Catégorie : Engagement (Page 1 sur 2)

14330033_1231298746901538_4662551619931303961_n

Samedi on fête, silencieusement ou presque, la démocratie

Cette année le PJG (Parlement des Jeunes Genevois pour les non-initiés), en collaboration avec Genève Ville Vivante, s’est mis en quatre pour organiser une Silent Party afin de fêter dignement la démocratie. 

Je vous entends d’ici : « fêter la démocratie ? Pourquoi aurait-on besoin de fêter la démocratie ? C’est chelou comme idée ». (Oui je place des mots en verlan afin de donner à mes citations un air plus réaliste). La question, cependant, est intéressante.

Pourquoi aurait-on besoin de fêter la démocratie ? 

Peut-être parce qu’aujourd’hui encore la plupart de la population mondiale ne vit pas sous un régime qualifié de démocratique et que nous sommes donc très chanceux ? Peut-être parce que de nombreuses personnes se sont battues et se battent, tous les jours dans d’autres pays pour obtenir la démocratie ? Ou encore peut-être parce qu’en Suisse, un pays qui se targue de figurer parmi les … Déguster la suite de l'article

12112462_704704536296429_5484426963364589218_n

Coupes budgétaires : les jeunes font irruption dans le débat

Le 5 juin, les électrices et électeurs de la Ville de Genève voteront sur des coupes budgétaires touchant la culture et le social. Ces restrictions réduiront le montant des subventions accordées par la commune, ainsi que celui des divers outils de soutien aux associations.

Estimant que le débat politique stérile régnant au Conseil municipal ne permettait pas de mettre en évidence les conséquences de ces coupes sur les jeunes, l’Association des Jeunes Engagés, le Parlement des Jeunes Genevois, l’Association des étudiants de la HETS et le Groupe de liaison des activités de jeunesse se sont unis au sein d’un comité de campagne, séparé des partis politiques.

L’objectif de cette alliance est de défendre les conditions d’existence des activités de jeunesse, en particulier l’engagement associatif et la vie culturelle de jeunes. Les deux coupes sur lesquelles nous voterons touchent à ces domaines, d’une façon qui est jugée excessive et injustifiée.

Excessive, Déguster la suite de l'article

Logo PJG

Le refus de l’inaction

Le Parlement des Jeunes Genevois (PJG), lors de sa création, était destiné à devenir un vecteur de projets et d’idées conçus par des jeunes pour des jeunes. Pour la première moitié de sa 4ème année d’existence, le PJG a démontré sa pleine puissance de frappe dans le domaine, par une proactivité sans cesse renouvelée. Ses membres sont en train d’atteindre un véritable rythme de croisière dans leurs activités qui leur permettent d’améliorer sensiblement le monde qui les entoure.

Cela se traduit tout d’abord par une médiatisation intense, comptant une quinzaine d’apparitions dans la presse écrite, plusieurs contributions sur les ondes des radios locales, ainsi qu’une apparition à la télévision. Ensuite, par des interventions dans les grands événements électoraux, par l’organisation de débats («  speed-debating  ») ou d’actions de sensibilisation contre l’abstentionnisme électoral des jeunes et leur faible représentation au sein des autorités politiques. Enfin, par un engagement tout aussi Déguster la suite de l'article

Page 1 sur 2

© Jeunes Voix, le journal du PJG upcod