Voici un interview de Valentin Bonheur de l’association Kairos. Il nous présente leur projet OTOP.