Le Parlement des Jeunes Genevois (PJG), lors de sa création, était destiné à devenir un vecteur de projets et d’idées conçus par des jeunes pour des jeunes. Pour la première moitié de sa 4ème année d’existence, le PJG a démontré sa pleine puissance de frappe dans le domaine, par une proactivité sans cesse renouvelée. Ses membres sont en train d’atteindre un véritable rythme de croisière dans leurs activités qui leur permettent d’améliorer sensiblement le monde qui les entoure.

Cela se traduit tout d’abord par une médiatisation intense, comptant une quinzaine d’apparitions dans la presse écrite, plusieurs contributions sur les ondes des radios locales, ainsi qu’une apparition à la télévision. Ensuite, par des interventions dans les grands événements électoraux, par l’organisation de débats («  speed-debating  ») ou d’actions de sensibilisation contre l’abstentionnisme électoral des jeunes et leur faible représentation au sein des autorités politiques. Enfin, par un engagement tout aussi intense dans les thématiques de la culture (organisation de concerts, lancement du collectif – puis de la pétition – pour une vie nocturne riche, vivante et diversifiée) et de l’intégration (projets de cohésion intergénérationnelle, amélioration du quotidien des jeunes migrants de Genève, etc).

Le mois de septembre 2015 sera un concentré de tout ce que le PJG peut offrir de meilleur, avec en tête d’affiche sa participation à l’Action 72 Heures, lors de laquelle une scène ouverte sera organisée par l’association à la Perle du Lac, samedi 12 dès 17h. Le soir du lundi 14, un grand débat électoral est prévu dans le cadre de la semaine de la démocratie. Enfin, le PJG sera présent avec un stand et des activités lors de «  Plaine de Jeunes  », le festival des associations de jeunesse, le week-end des 26 et 27 sur la plaine de Plainpalais.

Cependant, la nature polyvalente du PJG constitue à la fois sa plus grande force et sa plus grande faiblesse. C’est une force, car la diversité des domaines d’activité permet à l’association de gagner en influence s’agissant de ses propositions en matière de politique de la jeunesse. C’est une faiblesse, car les objectifs sont ambitieux et nécessitent énormément d’investissement humain, évidemment bénévole. Heureusement, les adhésions sont régulières et le PJG peut compter en permanence sur une bonne cinquantaine de membres fidèles et investis.

Voila pourquoi il est important de constamment trouver une relève pour le PJG, afin que cette association puisse assumer pleinement sa vocation de représenter les jeunes de Genève. Ainsi, si tu as entre 15 et 25 ans, que tu habites dans la région genevoise et que tu souhaites améliorer des aspects de ton quotidien, quels que soit ta nationalité, ton niveau de scolarité, ton appartenance (ou non-appartenance) partisane ou tes convictions en général, viens rejoindre le PJG.