Au nom du père, du fils et du djihad

Stéphane Malterre, France, 2016 Documentaire présenté au festival international du film oriental de Genève 2017, 120 minutes

Synopsis :

En 2013, en Syrie, alors qu’il couvre en tant que grand reporter le conflit naissant entre les rebelles et le régime de Bachar Al-Assad, Stéphane Malterre, 46 ans, rencontre la famille Ayachi qui deviendra le sujet de son film. Parti pour filmer les combats dans la région de la ville d’Iblid, il se concentre sur Abdelrhaman Ayachi, un informaticien français devenu chef de guerre responsable de 600 combattants anti-régime. Lorsque Abdelrhaman Ayachi, qui s’est fait appelé Abu Hajar, meurt en juin 2013 dans des affrontements près de la ville d’origine d’Idlib, le réalisateur décide de dérouler le fil de la saga familiale des Ayachi.

Le père Bassam est Syrien, descendant d’une famille d’érudits et de juristes islamiques. Anti-Baassite et opposé à Hafez Al-Assad, il émigre en France dans les années 1960. … Déguster la suite de l'article

Max et Robin

Max et Robin, deux jeunes musiciens, sont venus nous rendre visite lors de notre dernière émission du 18 mai. Vous pouvez réécouter leur interview et leur morceau joué en direct.

Déguster la suite de l'article

Emission « coup de projecteur » FIFOG du 31.03.17

Cette semaine (du 1 au 9 avril 2017) se tient à Genève le festival international du film oriental. « Jeunes Voix » est partenaires médiatique de cette édition 2017. Nous vous proposons donc une émission spéciale en compagnie du directeur arstistique du festival et de deux jeunes réalisateurs.

Déguster la suite de l'article

Page 1 sur 10

© Jeunes Voix, le journal du PJG upcod